politesse

Amabilité, quand tu nous tiens...

Ahhh... Noël! Une période festive et où paix rime avec félicité, bonheur, échanges cordiaux et sympathiques... Eh! Oui! En période de fin d'année, on baigne dans la douceur, la joie de vivre, l'harmonie entre les êtres... Et pour preuve: pas plus tard que samedi soir, v'là t'y pas que nous étions quelques amies atablées à une terrasse de café à déguster un petit vin blanc. Nous papotions, échangions sur des sujets palpitants tels que la gêne que rencontrent les malentendants (oui, une des filles du groupe présentait un début de surdité avancé) ou les troubles de mémoire (dont souffre une autre) (oui, je sais un groupe en grandes difficultés). Bref, nous causions tranquillement, quand une voiture s'est arretée à notre niveau toutes fenêtres ouvertes. Des embouteillages l'empechaient d'avancer. De la voiture, sortait une musique plaisante et entrainante. Machinalement, nous regardons la voiture et ses passagers et montrons notre interet pour la mélodie qui parvenait jusqu'à nous. De là, pleine de sympathie, et voyant qu'ils n'étaient pas près de redémarrer, je leur propose un peu du pain que le serveur nous avait apporter afin qu'ils puissent patienter en attendant de se restaurer à leur tour. Grave erreur! Une des passagères s'est énervée et à commencer à m'interpeller. Dans le brouhaha ambiant et n'ayant pas très bien saisi le sens de ses paroles, je hasarde, souriante, un "pardon?" et là, qu'entends-je??? Un "sale pute" tonitruant... Ahhhhh... ok.... ! Alors là, je reste perplexe. Le "sale pute" en question signifiait-il "non merci" ou peut-être "oui, avec plaisir" mais comme la voiture est ensuite repartie, je n'ai pas su... Mais, tout de même, c'était la première fois de ma vie que l'on me disait cela... Alors, je ne suis pas en sucre, ni née de la dernière pluie, j'ai déjà entendu des grossièretés, mais à bon escient au moins! Et puis, je ne sais pas, c'est peut-être le "sale" qui m'a gêné... (on était samedi soir certes, mais j'étais propre!). Peut-être qu'un "pauvre pute" ou "sombre pute" m'aurait moins étonné... Ou j'aurais peut-être préféré "conasse" quand même... Ou même "idiote" ou je ne sais pas... il y a tellement d'autres mots agréables! Enfin, du coup, je m'interroge, la prochaine fois que je vais prendre l'avion et que l'hôtesse me dira "désirez-vous du pain?" Que devrais-je lui répondre? Car si cela fait partie du vocabulaire actuel... Ou lors d'un repas familial, lors du réveillon par exemple, pourrais-je proposer du pain sans me faire houspiller? 

Enfin donc, garre à vous: ne proposez jamais du pain à des inconnus! Même en période de Noël!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site